4

TCWNN Logo F-02 (2).png

INCLUSION ET ÉGALITÉ ENTRE LES SEXES

Charity Support
Capture d’écran 2022-04-23 à 20.09.21.png

PRINCIPE 4 : INCLUSION ET ÉGALITÉ ENTRE LES SEXES

LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT !  EST INCLUSIVE, DIVERSIFIÉE ET PROMEUT L'ÉGALITÉ DES SEXES.

  1. LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT ! est une ville inclusive où aucune personne, aucun groupe social, sexe, groupe d'âge, race, culture, ethnie, orientation sexuelle, croyance ou foi n'est exclu des biens sociaux, économiques, culturels et physiques fournis par des villes justes, productives, durables et bien planifiées. Les droits de l'homme et l'équité sont au premier plan de ses politiques.

  2. LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT ! élimine toutes les formes de ségrégation, de discrimination et d'exclusion. Elle crée des espaces de collaboration qui sont socialement inclusifs, animés par un processus décisionnel démocratique et participatif, et favorise les valeurs partagées et une vision commune d'un avenir urbain pour le bien de tous.

  3. LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT ! est une ville diversifiée grâce à la promotion active de la valeur des vies et du potentiel de tous les habitants de la ville dans leur diversité - enfants, pauvres, personnes handicapées, personnes âgées et autres groupes défavorisés, y compris les migrants et les réfugiés et toute autre diversité humaine.

  4. LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT ! promeut l'égalité des sexes et l'équité entre les sexes. Elle reconnaît et soutient les femmes en tant qu'acteurs et partenaires clés dans la planification et la conception, et adopte des mesures qui renforcent la participation et le rôle des femmes dans la prise de décision. Les femmes sont reconnues comme des agents de changement actifs dans le développement urbain durable.

  5. LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT ! promeut l'autonomisation économique des femmes et les opportunités de réaliser leurs aspirations professionnelles.

  6. LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT ! renforce le « droit à la ville pour tous ». Cela implique le droit à une existence digne et sans danger avec accès à un logement sûr et abordable, aux biens publics, services et une voix dans la prise de décision pour tous.

  7. LA VILLE QU’IL NOUS FAUT MAINTENANT ! élabore des politiques basées sur des principes d'équité, s'ajustant constamment pour atteindre un équilibre optimal. Dans la ville qu’il nous faut maintenant, les ressources sont réparties équitablement et les opportunités sont pour tous.

ACTIONS PRIORITAIRES

  1. Stimuler les activités éducatives et culturelles pour favoriser la cohésion sociale, la tolérance, sur la base de la diversité culturelle et des droits de l'homme.

  2. Intégrer la dimension de genre à tous les stades de l'élaboration des politiques (préparation, conception, mise en œuvre, suivi et évaluation).

  3. Fournir des logements d'urgence aux femmes pour lutter contre la violence (domestique, sur le lieu de travail, symbolique, etc.).

  4. Garantir les moyens et les mécanismes qui permettent à chacun, sans aucune forme de discrimination, de participer à la prise de décision au niveau local, par le biais de processus tels que les consultations communautaires, les contrats communautaires et la prise de décision et la budgétisation participatives et sensibles au genre.

  5. Encourager les organisations confessionnelles co-engagées pour le bien commun et de la ville qu’il nous faut maintenant, à maximiser leur influence et leur impact pour sa mettre en œuvre.

  6. Contrôler l'inclusion ou l'exclusion et s'assurer qu'il existe des protocoles pour les données désagrégées (sexe, âge, ethnicité ou race, statut socio-économique) afin d'informer le suivi et d'évaluer la santé, les conditions de vie, l'accès aux services urbains et le bien-être.